Rebondissement

 

 

Il n’avait pas fait six pas qu’il ressentait le besoin impérieux de la rejoindre, mais il ne voulait pas passer pour un harceleur, mais d’un autre côté cette femme avait une aura qui lui donnait une prestance comme jamais il n’avait connu auparavant.

S’il la laissait, elle risquait de s’en aller et comment pourrait-il la retrouver? Mais d’un autre côté il avait des obligations envers son patron. Il ne  pouvait pas abandonner  ses moutons. Avant tout téléphoner à son frère, il prendra le relais et lui …

A ce moment-là il entend un bruit de pas, quelqu’un monte sur le sentier escarpé. Qui cela peut-il être? Vite, en deux temps trois mouvements il escalade le promontoire rocheux qui surplombe la petite crique et se cache dans un endroit pas très connu des vacanciers. De là il observera sans être vu. Le pas entendu est un pas de montagnard, il va pour s’avancer quand il aperçoit une chevelure rousse coiffée d’un chapeau vert, sortis tout droit d’un magasin de mode.

Stupéfait il voit passer sous ses yeux son inconnue de la plage, habillée telle une montagnarde hormis ce petit chapeau de paille vert. Elle a même des chaussures de randonnée ce qui force l’admiration car il s’attendait à la voir en baskets comme beaucoup de touristes. Dès qu’elle l’a dépassé sans le voir il en est certain, il lui emboîte le pas, tout en se gardant bien de se faire remarquer. Mais au fil de la montée, il sait que plus haut la végétation va se faire rare et ils seront tous les deux à découvert, de plus elle va sûrement s’arrêter soit pour boire, soit pour prendre des photos, il y a de magnifiques points de vue en montant. Que faire? La rejoindre, discuter, faire le chemin ensemble. Mais il ignore totalement où elle va. Il en est  là de sa réflexion lorsqu’il voit briller au loin une lumière des  plus brillantes.

Il prend ses jumelles pour regarder ce phénomène et s’aperçoit qu’il est où qu’ils sont observés par au moins deux hommes.  Décidément cette journée est pleine de rebondissement.

Lui, ne se sent pas en danger où l’enjeu de quoi que ce soit, aussi il ramène sa pensée sur cette femme. Qui est-elle et que font ces hommes là-haut. Il est certain qu’ils l’attendent, mais pour quelle raison? Alors que faire, l’avertir.

Affronter un seul homme c’est possible mais deux et avec cette femme entre eux, alors n’écoutant que son courage, il grimpe de plus en plus vite et en se méfiant de ne pas tomber afin de rattraper la jeune femme. Il y a une jolie vue et sa belle inconnue s’est arrêtée, de le voir elle en tombe sa pomme aussi verte que son chapeau.

Elle attend une explication, mais lui, brutalement se sent encore plus minable que sur la plage, elle va lui rire au nez il a dû se faire un vrai cinéma avec ces  hommes qui devaient plutôt observer la mer. Mais dans son regard à sa belle rousse passe comme une frayeur qu’elle n’a pas réussis à dissimuler sous ses longs cils recourbés.

Il ne s’est donc pas trompé, elle court un danger. Mais lequel?  N’écoutant que son cœur il l’enlace et l’embrasse comme un fou.

 

 

Une histoire sans fin…

 

EvaJoe

 

 

d’autres photos à voir   photo à voir ICI

Commentaires

  1. Ho oui alors que de rebondissements!!!!!!!!! Pas de meurtres encore sur les rocher elle l’as échappé belle, la belle?

    1. Coucou Pimprenelle,

      Oui, je pensais mettre une fin pour t’éviter de rester sur ta faim et un trait de génie, rire..M’ a fait continuer ..la fin sera pour plus tard.

      Bisous

  2. Des chaussures de randonnée ? ça commence à m’intéresser de plus en plus tout ça …………….!

    Les pèlerines sont parfois menacées ….tu te souviens, la belle histoire de « Manon » !
    Mais, cette fois, pas la « Manon des sables » mais « la Manon à nous », celle que nous avons rencontrée dans le petit village d’Espeyrac et sauvée des vilaines griffes du fou du village ………..!!!

    C’est incroyable tous ces rapprochements tout à coup, entre toutes ces « Manons », ton histoire, la nôtre ……………

    Ouaaaaaah, je sens que je vais t’inspirer moi …(Sourire)

    Ze t’embrasse …..immensément fort : ta soeurette de coeur.

    PS : j’ai répondu à ton commentaire, dis-moi bien si tu l’as reçu (Important) ???

    1. Sabine,

      Oui, maintenant que tu me le dis je m’en souviens, mais là non..Quand j’ai écrit je suis mon idée du départ, bien que j’ai ajouté cet après midi ce passage pour faire languir mes lecteurs, car j’adore, oui je l’avoue le suspens dans lequel je vous emmène.
      Lui donnerais-je un prénom je ne le sais même pas, rire!!
      La suite à venir d’où histoire sans fin….

      Bisous ma Sabine

  3. Bon, c’est encore moi !

    T’as vu, dès qu’on se déconnecte pas, ça marche pas avec le lien (la barbe !)

    En tout cas, RIRES, elle s’appelle « Manon » la fille de ton histoire …Maintenant, j’en suis sûre !

    Ze te laisse et t’embrasse à nouveau : (toujours) ta soeurette de coeur.

    1. Dans ce lien tu es Ma pèlerine (ta), là haut c ‘est ton blog, hi hi!

      Manon où pas « Manon that is the question? » Rire!!

      Bisous

  4. Mon dieu, quelle histoire ! Il s’est monté tout un scénario ton héros et moi je me demande si elle va lui flanquer une gifle !! Affaire à suivre… J’adore ta photo mais elle me donne un peu le vertige, en la regardant on se dit que tout est possible… Belle soirée à toi Evajoe, bises Shuki

    1. Coucou,

      La fin est prête mais toi tu as du lire les premières phrases car tu dis ce qu’il ne fallait pas dire, rire!!

      La photo est prise en Corse, et elle correspond bien avec cette histoire.

      Bisous et douce nuit

  5. Bonsoir Joëlle

    A ce rythme, si tu es capable d’en rajouter en un après-midi, effectivement, il n’y aura pas de fin à cette histoire, mais si tu t’y prends comme cela, pas de problème, moi, elle me plaît cette romance mystérieuse et j’adore ses rebondissements.

    Bisous et douce soirée ma Joëlle
    Le Noctamplume

    1. Je m’arrêterais , mais je pense que je la continuerais pour la mettre dans un petit recueil de nouvelles. A lire ailleurs que sur mon blog. Ceux intéressés achèteront peut être mon roman.

      J’aurais dû terminer cet après midi mais emporter par mon élan, j’ai coupé en deux mon texte, cela en faisait trop à lire.

      Douce et belle nuit et bisous à tous les deux de nous tous.

    1. Quand le soleil tape bien sur la tête on peut confondre un tesson de bouteille et croire que l’on est observé…Hi hi

      Bientôt la fin pour éviter que vous vous languissiez de trop…Rire

      Douce nuit et bises

  6. Ah ben voilà il était temps pour lui 🙂
    Bon le suspens commence, va y avoir de l’action et de la bagarre…
    Bonne soirée EvaJoe
    Bisous

    1. Sourire!

      Qui sait? Possible, si tu savais Gibee que j’ai plusieurs scénarios possibles et que je suis capable de le changer sous la poussée de mes lecteurs.

      Je ferais la moyenne de tous les commentaires, hi hi ce sera au plus nombreux ou moins..Je verrais;

      Bisous Gibee et douce nuit!

  7. Bonjour Evajoé
    Tu sais que je suis en panne d’ordi, mais je passe quand même depuis chez mon ami.
    Tu penses bien que je suis tenue en haleine avec cette romantique histoire !
    On attend toujours la suite comme dans un bon feuilleton.
    Alors à très vite et gros bisous.

    1. Coucou Clara,

      Oui, tu m’as dis tes déboires, et je suis ravie que mon histoire te plaises. J’aurais dû terminer hier puis je me suis laissée entraînée par mon imagination et j’ai coupé le texte en deux;

      Résultat il te faut attendre un peu, rire!

      A Bientôt et bisous

  8. Bonjour EvaJoe,

    Tu vas nous faire « mijoter » longtemps comme ça ? (rire).

    Elle est belle cette histoire, mais qu’adviendra-t-il de ce couple ?

    Par contre, je n’ai pas su accéder au lien que tu as placé pour la photo…

    Bon week-end et bisous,
    Cathy.

    1. Moi! Rire, oui j’aime bien vous laissez dans l’expectative!

      La suite prochainement, en fait demain si je peux ….Sourire!!

      Je t’ai remis le lien je l’ai vérifié, tu pourras y retourner.

      Bisous et bon samedi

  9. Bonjour Ceci sera mon dernier copié collé, maman reviendra doucement sur les blogs demain Elle a fait une radio du bras, il n’y a pas de fracture (super), il y a entorse, mais cela on le savait et le muscle de l’avant bras coplètement écrasé qui devrait se remettre dans le temps sans plâtre En quelque sorte, bonne nouvelle dans le pire ! Merci de suivre maman malgré son absence, c’est très gentil à vous Pour ses photos,elle les remettra elle même demain pour son article de lundi bientôt Anne la fille de Mel PS : j’écris sous sa dictée « c’est marrant »

    1. Bonjour Anne et Méline,

      Merci de me donner des nouvelles rassurantes, j’attend son retour et je lui souhaite de ne plus souffrir et d’aller toujours mieux.

      Bisous

  10. Bonjour Evajo, sacré rebondissement, ça me tient en haleine cette histoire, magnifique photo, j’imagine bien la scène, ça donne un peu le vertige 😉

    Bonne journée, profite bien de ce dernier week end de l’hiver 2013.

    Prends soin de toi et de ton monde enchanteur.

    Ton amie Lolli qui te dis à demain si tu le veux bien.

    1. Charmée que je tienne mon public suspendu…Rire à mes mains, je ne puis dire mes lèvres où alors à mon imagination.

      C’est en Corse…Va voir le lien, les photos sont fort belles.

      Bientôt le printemps je sais je fête pleins d’anniversaires ces jours ci..

      Belle fin de soirée et bisous pour toi

  11. Bonjour chère Evajoe ,
    cela me donne envie de me promener du côté de mes chères falaises … Je n’ai pas de petit chapeau de paille vert .J’en ai un mais de paille tout court … Tu crois que ça peut marcher ? (rire) …
    Cette suite me fait penser à la chanson de Souchon : »Le baiser » … « un baiser osé sur mes lèvres déposé par une inconnue que j’ai croisée » …
    Font-ils redescendre la falaise main dans la main ?

    Merci de ton com et de ton aide . Oui, j’ai voulu faire un essai sur cette plateforme , puis par faute de temps, j’ai tout laissé en plan … De plus, je viens de me rendre compte que je n’ai plus mes identifiants …En fait, je ne sais plus trop quoi faire .Si je me décide, je te fais signe . C’est vraiment gentil .
    A très bientôt et bon week-end.
    Je t’embrasse
    Véro.

    1. Ah voilà mon héroïne, rire, je me disais elle ressemble à…Sourire, un chapeau de paille fera l’affaire si tu t’identifies à ma belle, pourquoi pas?

      Je ne te le dirais pas si ils vont redescendre mais tu le sauras en venant me lire….

      La fin c’est pour bientôt.

      Pour le reste je suis là comme dit ailleurs.

      Bisous et douce et belle soirée

  12. Bonjour ma belle,

    je t’avais perdue, un lien et plus de blog…
    J’ai vu un de tes commentaires chez une amie commune, alors je
    suis revenue pour te lire… Joli blog que celui-ci…
    Longue vie à lui.
    Bon weekend.

    1. Bonjour Soledad,

      Ce qui est amusant c’est que je venais moi aussi de lire un de tes commentaires et j’allais aller te visiter, mais là tu m’as coiffé au poteau..Rire!!

      Merci d’aimer mon nouveau blog, fort différent de l’autre mais après 5 ans dans le même décor j’ai eu envie de changer et je me sens bien. C’est calme et reposant la mer.

      Belle fin de journée et bisous

    1. Coucou,

      Va savoir, tu connais les femmes, rire tu en es une…..

      La suite si je peux c’est pour demain et il y aura le mot Fin….

      Bisous et patiente encore un peu, rire!

  13. Ah voilà enfin ce que tout le monde attendait, le baiser…. va t’elle aimer ce baiser , puisse t-il être tendre et langoureux, sans précipitation qui surtout ne tourne pas au vinaigre….affaire à suivre si je comprends bien lol!!!
    Bisous Eva-Joe et bon week-end d’un printemps qui s’annonce, du moins on l’espère!!!
    Domi.

    1. Domi,

      J’aime que le suspens s’éternise.Mais je mettrais une fin pour que vous ne restiez pas sur votre faim.

      Alors rendez-vous bientôt.

      Bisous…. et belle fin de soirée

  14. Un thriller aux accents passionnels… Le paysage à couper le souffle, l’attraction des corps, le désir qui nous étreint… C’est bon qu’il y ait un prolongement, je suis gourmande j’en redemande!
    Merci Evajoe et bravo pour le suspens que tu sais si bien distiller…
    Gros bisous et bonne nuit
    Cendrine

  15. Quand la belle ensorcelle, il faut s’attendre à tout. Comme elle tu nous fait languir et nous distille la chose au goutte à goutte, ruisselante sur sa joue, coquine ou libertine, lui s’est sur, il se la joue suspense.
    Vivement le prochain chapitre
    Bises mon amie
    Roger

Répondre à Gibee Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.