Quand la lande refleurira

 

 

 

La voici ma surprise :

Un extrait de mon roman, quelques lignes pour vous inviter à venir voir si avec ces quelques mots je vous donne envie de me lire.

Si dans le résumé vous connaissez déjà deux personnages, dans cet extrait vous allez en découvrir d’autres. Ne vous inquiétez pas j’ai mis en tête du livre l’ensemble de ceux que vous allez rencontrer le temps de votre lecture.

Soit vous me donnez vos premières impressions ici, soit vous le faîtes sur Facebook.

D’avance Merci !

A quelques encablures de la crique, un grand voilier noir vient d’emprunter le chenal mais seul un canot s’en détache et à la rame, on peut apercevoir une belle femme aux cheveux flamboyants. S’il y avait eu des promeneurs ils auraient pu la reconnaître, car Gwen était de retour.

 

Qui l’a amenée à proximité de la crique?

 

Nul ne le sait. En ce moment, Gwen sourit  en imaginant la tête des taiseux du village, quand ils la verront au solstice d’été.

 

Gwen est une belle rousse aux cheveux longs et frisés, aux yeux verts, une peau blanche, un nez fin, une jolie bouche en forme de cœur. Naguère, elle en avait fait tomber des hommes mais peu d’entre eux avaient eu la chance de se promener à son bras. Sauf Erwan Le Bihan.

 

La voici sur la plage déserte à cette heure, la jeune femme prend son sac sur le dos et à la force des poignets, entreprend la montée de la falaise, elle en connaît les risques mais c’est plus rapide que de chercher le chemin côtier qui s’élève à flanc de rocher. Bien entendu, elle aurait préféré arriver par le port, mais elle ne voulait pas attiser les rancœurs de certaines familles, qui voyaient en elle le mauvais œil. Puis la petite fille de Maryvonne aimait bien imaginer son arrivée inattendue qui allait entretenir les langues de vipère de Madec et sa femme.

 

 Lorsqu’elle atteint la lande, fort belle sous les rayons du soleil couchant, Gwen ne s’attarde pas à l’admirer. Alors qu’elle marche d’un bon pas, sans s’inquiéter de trouver des promeneurs. la fille de Soizic entend une voix qui chantonne, il ne faut pas qu’on la découvre  autant laisser planer le doute sur la manière dont elle est arrivée sur l’île.

 

Commentaires

    1. C’est un petit extrait, mais je comprend que ça ne donne pas le ton à l’ensemble…Juste quelques lignes,. Septembre sera bientôt là.

  1. Bonjour Evajoe,

    Cet extrait est très prometteur. Nul doute que ton livre va intéresser bien des gens. Tout comme le précédent qui était fort bien
    Bises

    1. Merci Martine d’être fidèle à mes écrits, j’ai mis dans ce troisième roman tout mon modeste savoir-faire afin de vous apporter le meilleur. Ma correctrice m’a dit des trois que tu as écrit celui-là est le meilleur.

      Bisous

  2. Ah oui je croyais que c’était l’autre que j’ai lu hier en avant première ☺️
    J’ai hâte d’en lire plus
    Bisous

    1. Hum Gibee c’est le même passage mais ici le support est plus grandiose, du coup cela ne t’as pas donné le même ressenti. Merci pour ton enthousiasme vers ce livre qui m’a donné du fil à retordre mais dès que j’ai laissé de côté la première mouture, l’histoire a pu naître dans mon imaginaire.

      Bisous

  3. J’avais eu la double couverture en avant première mais le complément que tu apportes donne l’envie d’en savoir plus !

    1. C’est pour cette raison que j’ai choisi ce passage. Ni trop, ni pas assez, un passage énigmatique qui annonce la couleur. Merci de ton commentaire. Et prochainement mon bébé sera entre tes mains.

  4. Le décor breton est planté, les prénoms qui vont avec également…
    Attention à la ponctuation pas toujours bien placée (ça c’est pour ton correcteur)
    Plus qu’à attendre septembre pour découvrir l’histoire dans son intégralité !

    1. Rire ! C’est pour voir si ton esprit est toujours en haut du mat ! Je vois que ton œil est toujours acéré. Merci pour ton commentaire. J’ai comparé la copie et l’original le point n’est pas au bon endroit ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.