Perle de lune

 

 

Il était bien triste

le vieux loup solitaire

celui qui répondait

au prénom de Tibère.

Il se morfondait dans la forêt

passait sans cesse dans les rochers

baillait à qui mieux mieux

sans beaucoup d’espoir

Sa vie était monotone

triste et il n’avait plus de goût à rien.

 

Et pourtant depuis des jours

que dis- je des soirs…

il se passait une chose insolite

deux yeux jaunes le regardaient.

Ils étaient là dans les buissons

ou ailleurs vers le trou du lièvre.

 

Tibère était perplexe, qui était-ce?

A qui cela pouvait- il bien appartenir?

Était- ce réel ou bien issue de ses pensés ?

N’y comprenant plus très bien

il alla demander conseil à son amie

la chouette

 

 

Elle qui voyait tout dans haut

Elle saurait sûrement le conseiller

Mais hélas, elle n’avait jamais vu d’ yeux jaunes.

Notre bon Tibère, oui bon car vieux loup

Ne savait plus que penser.

Perdait il la tête?

Mais à qui se confier?

 

 

Soudain son amie Angèle fit son entrée

c’était une vieille louve

que naguère il avait délaissée pour son joli amour

mais elle ne lui en avait jamais tenu grief.

Il lui confia son désarroi

et la louve veilla une grande nuit avec Tibère

mais point d’ yeux jaunes

que nenni, rien!!!

Elle s’était gentiment moquée de lui

et était repartie rejoindre sa meute.

Le laissant fort déconfit.

 

 

Foi de Tibère, il saurait qui se cachait

on allait pas apprendre à un vieux loup solitaire

que le rêve existe.

Il était certain d’avoir croisé un regard.

Un regard couleur de lune !

voilà tout était dit, ce soir il irait à la rivière et attendrait.

 

 

 

A suivre

 

 

 

 

Commentaires

  1. Bonjour Eva-Joe

    Tu nous remets dans un mystère que seul toi sait si bien faire et ce vieux loup peut nous faire penser à une personne que la vie aurait rendu solitaire

    J’attend la suite avec impatience

    Merci au nom de la communauté

    Des gros bisous en ce temps froid d’Automne

    Amitié

    Le Noctamplume

  2. Comme dans une fable , ces deux loups prennent un expression humaine
    Être solitaire , n’est pas bon est vieillissant
    On dirait qu’OB fonctionne à nouveau
    Douce journée Evajoe
    Bisous
    timilo

  3. Coucou Douce EvaJoe !!! Sourire
    Oserai-je dévoiler mon doux secret à Tibère ??? immense sourire
    Ben voui, parfois mon doux regard émeraude se teinte en Jaune, pour surprendre avec tendresse, Ma Joyeuse Meute Amie !!! intense sourire
    Comment ça, ce n’est pas mes beaux yeux jaunes que Tibère espère ?!!!! Pfffff, si un vieux loup solitaire n’y croit pas… ben je vais alors ATTENDRE IMPATIEMMENT la douce SUITE de Dame Conteuse
    EvaJoe !!! Sourire taquin
    Je te souhaite un doux mercredi Eva, en espérant que les BUG de l’Univers d’Over soient derrière Nous… C’est quand même « fort râlant » d’être « coupée » de ces doux et précieux BlogoPoto’s m’enfin
    !!! Soupir
    Mille très tendres Bisoudoux Ahouuuuuuuu ahouuuuuuuuuuuu
    ***Tincky***

  4. Nous ne voyons bien qu’avec le regard de notre coeur, et, celui-là…il nous est propre, il est unique !
    Oh, mon évajoe, quel merveilleux « conte », car, pour moi, c’est un conte, avec toute la magie et la vérité profonde que cela peut comporter !
    Je te laisse le soin de la suite, et ne veux même pas imaginer quoi que ce soit ….cette histoire t’appartient !
    Je t’embrasse très très fort : ta p’tite soeur des mots.

  5. Coucou…Juste avant de m’endormir, je viens relire ton joli conte …!
    Que la vie est belle sous ta plume …ENORMES BISOUS : ta p’tite soeur des mots.

  6. Bonjour Eva,

    Avant de partir travailler je viens de lire ce superbe conte si bien narré. J’attends de lire la suite avec impatience Eva. Que de mystère dans ce regard que Tibère le loup a croisé. Je pense qu’il
    s’agit bien d’une présence que je découvrirai lors de ma prochaine lecture. Bisous et douce journée. Corinne.

  7. Bonjour ma Eva,
    j’espère que tu vas bien,toujours du suspense dans tes écrits ma chère, tu adores ça, n’est pas ? sourire!
    très passionnante cette histoire,allez! balances la suite vite !
    Je t’embrasse très fort et te dis à bientôt
    Bon jeudi et Bises parfumées

  8. Bonjour EvaJoe,

    « Ce n’est pas à un vieux loup que l’on apprend à faire des grimaces », n’est-ce-pas… Il trouvera bien qui se cache derrière ces yeux jaunes…
    Attendons la suite de ce charmant conte.

    Ton imagination est débordante d’originalité.

    Bonne journée et bisous,

    Cathy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.