Mirage nocturne

Une bouche de feu avale l’océan

Où l’horizon  s’étend sur l’eau

En dévorant la mer qui fait le gros dos

Pour s’évanouir à pas de géant.

 

 

100_0367.jpg

 

Lorsque la nuit chaude envahie le rivage

L’on croit  voir danser une femme nue

Sur une musique encore inconnue

Emmêlée au vent  et soulevant des mirages.

 

Un satin rosé se découpe au matin

Sur les crêtes des vagues ourlant la brume

Et ondulant comme un grand serpentin.

 MES-IMAGES-SAMSUNG-071.jpg

Le soleil vole à la lune les traces du sommeil

Quand le voilier glisse dans une gerbe d’écume

L’on aperçoit le capitaine qui veille.

 

 

7 réponses à Mirage nocturne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 

eauteur

cooltext167891793251221

La furie de mes mots

 

Ici

mes mots sont en folie 

comme les vagues.

Le temps qui passe