La longue nuit

 

PROLOGUE

 

Combien de temps s’était-il  écoulé depuis que son ami l’avait laissé dans cet hangar, il n’osait allumer son portable pour le vérifier, car il entendait encore des voix. Il y avait donc  encore des vas et viens et, pourtant  la nuit était là, il le sentait. Bizarre personne n’aurait dû rester après la fermeture de l’entrepôt. Qui était-il? Ceux qu’il attendait, arriveraient bien plus tard, qui était donc ceux-là?

Pour se déplcaer il lui fallait quitter sa cachette que Tony et lui avait minutieusement fait au cours des jours précédents et se retrouver en plein milieu et à découvert. Les bruits s’estompaient et devenaient chuchotement. Des conspirateurs?  Dans la pénombre, Pierre souriait, mais malgré tout il n’était pas tranquille, car sa mission était importante il devait trouver ce qui se passait, et, surtout ne pas se laisser prendre le premier jour par les sbires de son patron.

 

 

Cela faisait des semaines qu’ils avaient préparé cette opération depuis que leur ami Paulo s’était fait renvoyer et emprisonner pour détournement de denrées. Lui, le petit Paulo qui avait tout juste dix-huit ans, jeune recru du Boss, son premier emploi et direct retour à la case départ. Bien sûr dans la cité, Paulo était une forte tête, mais quand son frère, éducateur, lui avait demander d’intercéder auprès de son patron, lui, Pierre n’avait eu que son bon coeur pour vanter les mérites de ce môme largué. 

 

Si vous pensez que ma nouvelle va vous intéresser, je mettrais la suite, sinon, je la laisserais dans le tiroir de mon imaginaire. J’ose vous avouez que je ne sais pas encore exactement où je vais vous emmenez, même si j’ai une idée. J’écris au feeling et aujourd’hui j’ai une idée qui demain risque de se transformer. C’est comme si j’étais devant mon cahier et que j’écrivais au gré de mon envie. Par contre, vous êtes mon premier public, si je vous sens vibrer alors je m’aventurerais loin, sinon je jetterais au feu mes élucubrations.

 

BONNE LECTURE! 

 

EvaJoe Copyright novembre 2013

 

Commentaires

    1. Bonsoir Renée,

      Oui je sais mais j’aime savoir si tous ceux qui me lisent seraieznt intéressé, toi je ne me faisais pas de soucis. Remarque ceux à qui cela ne plait pas peuvent aussi me zapper.

      Amicalement!

  1. Oh oui, continue, tu le sais, moi je suis fan, et pour Nous Deux, tu fais le concours ou pas ?
    J’attends la suite !
    J’aime bien notre relation même virtuelle, car on prend vraiment le temps de se lire.
    Bises et bonne soirée.
    Et le 11 novembre est très important, je pense à mon grand-père !

    1. Oh que oui que je le sais, sourire

      Tu es une de mes plus fidèle lectrice, aussi si je devais continuer que pour toi, possible que je ne le mettrais pas sur mon blog, mais je te l’enverrais en privé..Rire!

      Oui, je ne sais pas quelles nouvelles je vais mettre, j’en ai trop, rire!

      Mais j’ai encore quelques jours pour me décider, après je cherche une pro de l’orthographe ayant le temps pour le corriger, car je sais que je fais des fautes, ortho et même synthaxe….

      A voir…

      Moi aussi je pense à mon grand-père, je ne sais si j’aurais le temps de mettre un ancien poème, car demain je ne suis pas là et ce soir bien occupée..Il faut aussi que je le cherche…

      Bisous

    1. Rire, mais bifurquer où ? Sourire, va savoir où mes pas vont vous mener? Ce qui est certain c’est que tu vas cotoyer mon imaginaire!

      A Bientôt!

  2. De l’imprévisible c’est toi qui détient les fils….mais tu peux te faire surprendre : écrire n’est pas anodin ! ( sourires ).
    Bonne soirée Eva…Merci pour ton passage du côté de mes poètes favoris.Amitiés.

  3. Le début me semble tres prometteur , je pense que tu devrais laisser courir ta plume , elle fait de bien jolis déliés .
    Bonne soirée
    Bisous

    1. Bonsoir,

      Je voulais juste dire je n’écrirais plus rien ici et je le garderais pour mes amis réels qui aiment, mais devant le tollé de ceux qui aiment me lire où qui me découvrent comme toi et bien je continue.

      Voilà la suite est à toi, bonne lecture!

      Bisous

    1. Bonsoir

      Merci, alors je vais essayer de te donner du suspens, volà la suite est déjà là! Rire, et oui pas le temps de réfléchir c’ est déjà partis vers …..

      Mon histoire

      Bisous et belle soirée et aussi bonne lecture

    1. Voilà la suite est là et j’espère qu’elle sea à la hauteur de tes espérances. Allez mets tes pas dans mes mots et suis moi..

      Douce soirée et bisous

  4. Bonsoir Joëlle
    Pas de problème, je fais confiance à ton imagination pour nous entraîner et nous faire vivre l’histoire
    mon seul petit regret, c’est que tu as remis un petit air de déjà vu, “La Cité”
    Pour les fautes d’orthographe Word va te faire le travail et les syntaxes, il nous faut être expert et ça deviendra important si tu décides d’éditer en livre… ça n ‘enlèvera rien à la beauté de l’histoire (Rire)
    Profite en le temps que ton imagination déborde ,tu feras le tri après (Rire aux éclats)
    Bisous et bonne semaine
    Le Noctamplume

    1. Bonsoir Alain,

      Juste te répondre je parle de la cité sur une demi ligne et je ne vais plus en parler, mais il fallait qu’au début je situe qui était qui…..

      J’écris par plaisir et j’ai mes profs ..Ce n’est pas word, vous avez le texte brut si je publie il sera corrigé comme tous mes recueils de poèmes.

      Bisous et belle soirée

      J’espère que tu vas mieux? Ta crève et ton épaule.

  5. Quand l’imagination déborde , il faut laisser la plume l’éponger…
    Bravo
    Content de revenir parmi mes amis blogueurs après une toute petite pause
    Bon et doux Mardi JOELLE

    bisous

    timilo

    1. Bonjour Thierry,

      J’aime beaucoup ton expression quand l’imagination déborde il faut laisser la plume l’éponger. Merci pour ton encouragement poétique.

      Douce fin de soirée et bisous

  6. Si l’histoire doit être écrite, elle le sera !
    Personne ne peut vraiment dicter notre plume, seuls l’envie, le désir, l’appel !

    Et si ceux-là te dictent, alors ……..ce sera forcément magnifique car “écrit sous le joug du coeur !”

    Bien sûr que je réponds “oui” …Par contre (RIRES) je suis déjà un peu perdue dans les personnages !
    Sur le coup, j’ai cru que c’était Pierre l’éducateur …Mais non, puisque Pierre semble travailler dans l’entreprise.
    C’est le frère, éducateur, qui a demandé à Pierre.
    Il a donc une fonction à responsabilités ce Pierre …manager, chef d’équipe ???

    T’embrasse tendre-aimant ma romancière : ta pèlerine.

    1. Bien sur que personne ne me dictera quoi que ce soit, car de toutes façons qu’elle soit posée là ou sur mon pc et bien elle sera écrite. Mais si vraiment elle avait saoulé les lecteurs je ne me serais pas amusé..Oui, c’est un plaisir pour moi d’écrire, d’où ce mot amuser….. A la poser ici….

      De toutes façons c’est une introduction par la suite je ne pense pas mettre trop de prénoms. Et, même en relisant je me dis que moi je ne voulais pas que l’éducateur soit le frère de Paulo mais celui de Pierre, ah ah et si je m’embrouille cela veut dire que mes lecteurs vont s’y perdre donc il va falloir que je veille à cela.

      Donc Merci pour tes remarques subtiles.

      Pierre qu’importe ce qu’il est à ce stade de l’histoire, mais si je dévoile qui il l’est , l’histoire y perdra peut être de son âme…

      Bisous ma Sabine

  7. Bonjour Eva,
    Je t’encourage à continuer. Il y a mille et une façons d’écrire, et chacun fait comme il l’entend. Si tu as commencé, c’est que quelque chose te tient à coeur et que tu as envie de le raconter. En écrivant ainsi au jour le jour, il arrive que les personnages te “soufflent ” la suite. Il arrive aussi que tu te trouves dans une impasse et alors c’est très stimulant, car il faut que tu t’en sortes et eux avec toi ! A bientôt pour la suite.
    Bisous
    Alain

    1. Ah merci Alain, car c’est exactement ce qui se passe, j’écris comme je dis au feeling, une histoire qui m’est venue comme ça, qui m’a bousculé et empêché de dormir depuis des jours et des jours, et là il a fallu que je pose quelques mots, et je sais que je vais repartir , et qu’effectivement je serais en panne, car cela arrive et vous en ferez les frais car l’histoire ne suivra pas..Rire!

      Et, pour m’en sortir il faudra que je puise au fond de moi..Sinon l’histoire sera sans fin…

      Merci pour tes mots.

      Bisous

  8. Coucou Evajoe !
    Continue à suivre cette plume qui caracole et t’embarque dans une aventure dont tu ne connais pas le dénouement !
    J’admire cette créativité bouillonnante, intarissable, je sais que tu sauras faire des pirouettes dans lesquelles je me perdrai, mais ce sera l’occasion de tout relire, et de revivre le plaisir de te lire !
    En tout cas, voilà un prologue haletant qui promet de sacrés rebondissements …
    Régale-toi, lâche les mots !
    Bisous, Plume .

    1. Merci Plume,

      Et, je vais essayer de suivre les recommandations de chacun et chacune sans perdre mon originalité, mais il est vrai que comme dit Hécate, écrire ce n’est pas anodin et comme on me dit parfois on se perd soi-même dans des méandres et pour s’en sortir il faut puiser au fond de soi pour arriver à donner une lecture cohérente avec une histoire qui intéresse.

      La suite est en ligne et déjà les rebondissements sont là.

      Rire!

      Bisous belle Plume

  9. Mais pourquoi diable voudrais-tu jeter tes “élucubrations” au feu? Rires!!!
    Elles titillent la gourmandise du lecteur alors continue!
    Gros bisous qui, je l’espère, te trouveront en pleine forme
    Bon week-end
    Cendrine

    1. Au cas où se soit du mauvais thriller…Mais vu les encouragements j’ai continué sur mon blog sinon ce serait resté sur mon ordinateur sans voir le jour comme tant d’autres.

      Bon weekend à toi aussi et bises

  10. Eva,
    C’est une bonne idée que voilà ! Roman ou nouvelle ? Je viendrai lire tous les chapitres publiés. Je suis très occupée en ce moment mais je le ferai dès que possible. je n’ai même pas de temps à consacrer au suivi des commentaires qui me sont adressés (alors normal j’en ai de moins en moins – il se pourrait que j’abandonne mon blog).
    Bon week-end, Eva.

    1. C’est une nouvelle, je ne sais si elle a le nombre de pages et existe t il en la matière un nombre de pages, je ne sais…

      Laisse ton blog et fais comme tu sens et que tu peux.

      Je t’embrasse

      EvaJoe

  11. Oyé!!!
    Ben voilà comme promis je suis venue lire le début de cette histoire!!! Heu j’aime bien le commentaire de Flipperine , bon faut reconnaître qu’elle n’a pas tort mais ça ne veut pas dire qu’elle ne continuera pas ta lecture et la connaissant elle te suivra, c’est une fidèle notre Flipperine 😉
    Bon je suis rassurée aussi par un de tes commentaires où tu dis que tu vas aller voir un pro de l’orthographe et j’apprécie quand on voit ses propres lacunes 😉 Mais tout ceci n’empêche pas d’en savoir plus sur ton histoire car tu as le don de nous tenir en haleine dans tes récits 😉
    Ton personnage me fait un peu penser à Omar Sy dans le film “les intouchables” que j’ai vu hier pour la première fois et que j’ai kiffé grave mdr!!! J’y suis allée même d’une petite larme vers la fin!!!
    Voilà je dépose ton livre sur mon chevet et tâchera de reprendre ma lecture demain 😉
    Bisous Evajoe.
    Domi.

  12. Coucou Domi,
    Merci d’être venue sur le départ de mon histoire, mais là n’est que le moment où je me dis, est-ce que tes écrits peuvent intéresser, est-ce que tu écris est intéressant. Après tu seras plongé au coeur du roman, enfin du polar….

    Tous mes recueils de poème ont été corrigés que ce soit par ma belle soeur voir même par Plume que tu connais. D’autres m’ont proposés leurs aides quand j’en ai fait allusion. Si je me met à écrire, j’avoue avoir de la boulimie..Rire en ce domaine j’aurais recours à tous ceux qui m’ont fait des propositions. Mais j’ai encore ma Maman et elle est excellente en orthographe mais comme je ne veux pas qu’elle découvres mes textes avant je me dispense de lui le demander…Rire!!

    Mon personnage si il ressemble à Omar Sy..Oups! c’est lui faire beaucoup d’honneur car j’ai vu ce film…Et le personnage qu’il incarne….Et, de ce fait c’est me faire beaucoup d’honneur…

    Alors lis à ta vitesse mon texte et au moment où tu verras le mot fin tu me diras ton ressentis c’est ce que je veux savoir …

    Bisous Domi

  13. Florence – Testé pour vous
    Bonjour…Je suis seule à la maison. Je me suis refait un café et voilà, comme promis j’entame ma lecture. Je te dirai au fur et à mesure de tes écrits ce que j’en ai pensé. Là, tu viens de planter le décor, on découvre les personnages…je file vers la suite

Répondre à Erin Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.