L’envers du décors…

 

Plus il s’éloignait de la plage, plus il avait envie d’y retourner, mais là haut du travail l’attendait. Deux mille moutons qu’il avait abandonné pour cette belle rousse. Ses yeux verts le hantaient, sa peau blanche et laiteuse, ce corps parfait, lui qui ne côtoyait que des bêtes depuis plus d’un mois , se sentait frustré de n’avoir pu prendre ce qu’elle lui offrait si gentiment.

Mais ce n’était pas  la passion qui l’animait tout au plus un besoin viscéral de posséder cette femme. Une envie fugace et demain il l’aurait oublié. Ainsi il en était avec les femmes depuis des années, et celle là comme les autres ne valaient pas mieux, il en était certain.

Tout en montant le chemin escarpé il la revoit, son visage est gravé à tout jamais en lui. La douceur de sa peau, sa main dans la sienne et, pourtant pas un son n’est sortis de sa bouche, il ne connait même pas son rire, ni ses larmes. Il en est là de ses réflexions lorsqu’il entend un bruit insolite. Ce sont des éboulis de rochers, les pierres le frôlent, une l’atteint à la tempe, il s’effondre. Puis tout devient jaune orangé et noir. Il sombre et se voit descendre, tourner, rien ne peut l’arrêter il va se tuer.

Combien d’heures ou minutes se sont écoulé, il ne saurait le dire. Quand enfin il ouvre les yeux, c’est pour voir une bouche fraise et un regard anxieux posé sur lui. Sa naïade est là, elle serait donc venue à son secours. Elle  a  posé sur sa bosse un foulard imbibé d’eau fraîche. Elle ne dit rien elle le contemple seulement, elle passe délicatement ses doigts dans ses cheveux coupés courts, s’approche le plus prêt possible et pose sa bouche sur ses lèvres. Lui, comme un grand bêta est tétanisé et ne sait si il doit répondre à ce baiser. Son coeur bat la chamade, sa tête est douloureuse mais tous ses sens sont en éveils, et brusquement il prend cette bouche entrouverte et offerte et la dévore.

 

 

En voyant la chute de ses reins, il sait que déjà elle s’éloigne, il voudrait la faire sienne mais ne sait comment l’aborder. Il a sentis sur son torse nu ses seins pointus, il sait qu’elle le désire mais se veut lointaine. Et, lui se sent gauche devant cette femme ,alors comme il y a quelques heures il part.

 

 

 

EvaJoe 

©

Commentaires

  1. Ah non ce n’est pas la fin ?! je veux une suite moi, par exemple un beau mariage de nombreux enfants 🙂
    Les femmes possèdent des armes de destruction massives 🙂
    Bisous joelle

    1. Rire! Ai-je dis que c ‘était la fin…Non, du tout j’ai écrit sans fin…..

      Oh là la les femmes..Qu ‘est ce qu ‘elles prennent….

      Celle de mon histoire est peut être machiavélique…Rire aux éclats….

      Bisous Gibee

  2. Dur dur les amours platoniques quand la rosée perle sur la chute de reins, une réflexion qui frôle la genoux flexion.
    Le nectar de tes mots se déguste goutte à goutte
    Bisous
    Roger
    PS: Pour les amies de Tony Yves, la santé est au top et il à eu la gentillesse de me déposer deux poèmes à découvrir sur “Serment” et “Automne!!”, merci de passer le message à vos connaissance et de lui déposer un petit com

    1. Bonsoir Roger,

      Tu ne crois pas que son coup sur la tête lui a amoindris ..Rire ses envies…Platonique! Mais la belle distille petit à petit, qui sait? Son venin…Pour mieux le ferrer dans son filet de sirène….

      Déguste en attendant que je t’offre une suite..

      Douce nuit et bisous.

      Je vais transmettre les nouvelles d’Yves.

  3. Ah! c’était une nouvelle? Joëlle
    Heureux de la découvrir, je n’avais pas compris qu’il y avait une suite, et je la trouve délicieuse.
    Te connaissant, je suppose qu’il va y avoir de rebondissements (Dans son pantalon, c’est sûr) rire aux éclats,

    Ce que j’aime chez toi ma Eva, c’est quand tu nous narres des histoires d’amour, tu parles très bien des ressentis de l’homme, comme de la femme et c’est digne des bons écrivains.

    Je t’embrasse en attendant la suite
    Le Noctamplume

    1. Bonsoir Alain,

      Je ne pensais pas vous donner la suite, tout au moins ici, je pensais la mettre dans un petit livre de nouvelles que je vais entreprendre, juste vous faire languir et me sauver, puis…Au vu des commentaires j’en ai ajouté un petit morceau…

      La suite , possible que je l’écrive..Où pas…Rire!!

      Merci de penser que je suis un bon écrivain en laissant transparaître autant les ressentis des femmes aussi bien que des hommes. Je peux me placer de l’un ou de l’autre côté pour que chacun se sente en accord avec le texte.

      Alors la suite, j’ai l’impression d’entendre ..Rire!!

      Douce nuit et je t’embrasse Alain!

  4. C’est de cette créature rousse, cette Mélusine de mer …dont il s’agit ? Ah! il doit se tordre comme le serpent vert du désir sur le sable le malheureux amoureux…

    1. Bonsoir Hécate,

      Sourire!

      Oui c’est bien de cette belle rousse qui a sur l’épaule un serpent vert…Tu l’imagines bien cet amoureux transis…Rire!!

      Belle soirée

  5. Bonjour evajoe
    Mais cela ne va pas s’arrêter là…. cela ne peut pas…
    Plume jolie, plume sublime écrit… Ecrit encore !
    Bonne soirée ma douce amie
    Gros bisous
    Méline

    1. Bonsoir Méline,

      Je ne vais pas en faire un roman fleuve.Sourire! Je pensais même pas ajouter une suite et puis au vu des commentaires je l’ai fait…Et là vous êtes gourmand vous voulez encore une suite, rire!!

      Je vais en toucher deux mots à ma plume et selon ce qu’elle me dira….

      Douce soirée et gros bisous

  6. Bonsoir EvaJoe… Là il est mordu de sa sauveteuse… Va t’elle revenir simplement ou va t’il devoir ruser… simuler un malaise…. en montagne, ah suspense !!! Bonne soirée conteuse, bises de jill

    1. Bonsoir Jill,

      Tu aimerais bien le savoir et bien ..Je laisse planer le suspens…Je ne sais même pas si je vais la mettre la suite. Je pensais même pas ajouter ce passage, mais au vu des commentaires je l’ai fait.

      Douce soirée et bisous

  7. Ayé j’ai tout lu cette fois, celle de l’autre jour et celle d’aujourd’hui!!! C’est bien joli et agréable à la lecture, tout comme cette jeune fille très suggestive “hum”….
    J’aime bien tes descriptions comme celle de l’évanouissement, on dirait du vécu, en tous cas pour moi oui!!! Ca m’est arrivé une fois dans ma salle de bain, j’ai manqué de mourir asphyxiée, heureusement que j’ai eu le réflexe de me diriger vers la porte …. J’ai vu toutes ces couleurs puis tout noir, heureusement je n’ai pas vu la lumière blanche 😉
    Aujourd’hui je suis malade encore une fois grrr du coup pas trop envie de me mettre devant le pc, surtout que j’ai la nausée lol!!!
    J’ai lu ton com chez Gramo et je sais pourquoi il n’arrive pas à venir sur ton blog, c’est parce que il n’y a pas de lien qui nous dirige vers celui-ci.
    Ca semble être un problème que Gibee devra résoudre, pauvre Gibee mdr!!!
    Aussi je ne sais pas si lorsque tu commentes les blogs tu es connectée ou pas. Donc quoiqu’il en soit lorsque tu t’apprêtes à faire un commentaire tu dois voir au dessus de ta fenêtre la possibilité de remplir tes coordonnées, nom, adresse contact, site web
    Pour ma part pour que cela fonctionne je dois me déconnecter, oui je sais c’est le monde à l’envers mais bon ce n’est pas si grave que ça, il y a des bugs bien plus grave sur OB et Ekla en ce moment 😉
    J’ai vu en tous cas que Gramo t’a répondu sur son blog!!!
    Je te souhaite une douce soirée, chez nous c’est sous la neige grrr!!!
    Bisous Eva-Joe.
    Domi.

    1. Bonsoir Domi,

      Ah tant mieux, car pour suivre il fallait connaître le début…Donc tu sais ce que c’est un soleil noir, rire! Lui ma foi…Il va ..Chute je n’en dis pas plus…..Si je met la suite tu la liras, rire comme les autres.

      Alors si tu es malade soigne toi bien et évite le pc…

      Les pannes chez les autres..sourire! J’ai bien fait de quitter!

      Repose toi bien et douce nuit, bises

  8. Ah bon, voilà qu’on parle de moi maintenant (mdr)
    Voilà, je suis au moins arrivé jusqu’ici. Je progresse pas à pas , stap voor staap ( en flamand).
    J’ai bien aimé ce texte Mais au début j’ai pas trop aimé que le berger mette toutes les femmes dans le même panier( j’aime pas ça!).
    Sans doute avait-il eu une mauvaise maman…sinon il n’eut pu dire cela.
    Et voilà, une méchante pierre et il est a terre…
    L’histoire mérite une suite
    Bisous depuis une terre enneigée.!

    GRAMO

    1. Bonsoir Gramo,

      Dis moi as tu lu la première partie je ne pense pas…Il fallait aller voir plus bas, mais déjà je suis heureuse que tu sois venu.

      Alors tu n’apprécies pas ce que dit cet homme et pourtant cela existe…Mais bon le dénouement sera t il à la hauteur de l’attente de mes lecteurs , je ne sais ..Je verrais, sourire!!

      Douce fin de soirée sans neige, je récidive.

      Bisous

  9. Va-t-elle le laisser baver encore un bon moment ? Elle sait attendre elle, alors pas de raison que lui … Mais que c’est bon d’attendre !
    A toi de savoir ce qu’elle veut.
    Bisous

  10. Bonsoir Pimprenelle,

    Va savoir, sourire ce qu’elle veut….Il faut attendre la suite…
    Et, lui saura t il reconnaître la femme au milieu des autres…. A voir…..

    Bisous et douce nuit!

  11. Je suivrai, Eva… un univers très poétique où la nature est reine, la belle plus que troublante, et le berger a encore beaucoup à apprendre des femmes…

    1. Coucou Carmen,

      Les deux textes vont ensemble tu l’as vu j’espère, sinon tu ne peux comprendre pourquoi ils en sont là tous deux…

      Le berger..Rire sait des choses fausses sur les femmes vu qu’il les met toutes dans le même sac, comme certains hommes en fait, la réalité e la fiction sont bien imbriqué l’un dans l’autre, rire…

  12. Coucou Dame Eclusienne !!! Sourire
    Malgré les difficultés d’extrême lenteur , me voici chez toi… Soupir
    Tout comme chez “Clara”, la navigation est difficile pour moi ici… BIG SOUPIR
    Rhôooooo et avec ton Histoire Sans Fin, je me sens “comme une voyeuse” tant tu racontes bien !!! Sourire gêné mais admiratif
    Aaaaah “honte à moi” z’avais pô mis les hauts parleurs… hummmmmmmmmm… Attends je prends mon transat et mes lunettes de soleil !!!! Sourire rêveur
    Merci pour ton “envers du décor” et pour “mes n’oreilles ravies” !!! Sourire Comblé
    Je te souhaite une très douce aprem’ ainsi qu’une excellente semaine Dame EvaJoe !!! Sourire Radieux
    Mille joyeux & tendres Bisoudoux
    ***Tincky***

    1. Tout d’abord pour ta lenteur, heu et bien si c’est réglé pour les autres cela n ‘a pas l’air d ‘être ton cas, vais demander à l’administrateur de te poser quelques questions auxquels tu lui répondras et nous essayerons de t ‘aider pour que tu puisses écrire plus facilement.

      Ici c’est autorisé d’être voyeuse mais pas voyou tout au plus voyelle, rire!!

      Voyons lis ils sont d’accord tous les deux, rire!!, et prends tes lunettes de soleil et ton chapeau , écoute la mer et les mouettes.

      Bisous et douce fin de journée

  13. Ah, tu nous fais vivre de puissantes passions, chère Evajoé, du moins celles des sens, et ce n’est plus de mon âge !
    Plus qu’à rêver avec toi, quoi !
    Bon, j’attends la suite, vont-ils enfin consommer ? tu sais qu’on est en plein dans la consommation ?
    Gros bisous et bonne soirée.

    1. Eh Clara tu as mon âge, rire!!

      Je ne sais si il y aura consommation, rire enfin je ne vais pas te le dire…

      Bientôt la suite…

      Vendredi, demain je fais le C pour Domi….

      Bisous et belle journée grise chez moi, pas de neige!!

    1. Chaud, oui! Rose mais tu peux te baigner dans la Baltique où dans l ‘atlantique au choix..Rire!!

      A bientôt pour la suite…

      Bisous , je suis allée sur ton blog…

  14. J’étais suspendue à chaque ligne, chaque mot comme …….à un hamac de rêve !

    Je te reconnais bien là, romancière de mes rêves : ta soeurette des mots.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.