La nuit de Noël (fin)

N’oubliez pas d’éteindre l’oiseau de feu à l’ouverture.

 

 

Quand….

 

 

Ils voient la vieille dame, celle de la fin de l’après midi, elle est là avec à la main un panier qui regorgent de tout ce que ces
deux là ont toujours rêvé d’acheter que ce soit de la nourriture ou des jeux. Et, en quelques mots elle leur raconte que pour la première fois de sa vie on lui a fait un cadeau. C’est le sapin
que Marek a accepté de lui donner, elle n’en n’avait pas vraiment besoin mais elle voulait savoir si le cœur de ce jeune garçon était aussi bon que ce qu’elle avait entendu dire. Elle en a eu la
preuve et elle ne pouvait ni garder le sapin, ni les laisser passer Noël seuls, loin de leur famille. Elle avait vu le père de Marek compter et recompter son argent et elle avait pensé que l’on
ne devait pas être réduit à cela en un si beau soir. On ne devrait pas être obligé de compter son argent pour faire plaisir à ses enfants. Aussi avait elle décidé pour les remercier de leur
organiser le plus beau Noël de leur vie.

Comme par magie lorsque Marek se retourne le sapin s’est relevé, les jeux qui restaient de la parade sont accrochés  à
l’arbre rachitique, il a mis sa parure de boules de Noël, il a même de la neige mais celle là est vrai. Ici ou là des bouquets de houx, des guirlandes et des lumières féeriques. Tous ensemble ils
franchissent les quelques mètres qui les séparent de leur petite demeure. De là bas il y a des rires, des chants, des cris de joie, il semble qu’il y est plus que la petite famille de Yann, mais
qui est chez lui. Il voit l’œil malicieux de la petite dame, maintenant il lui trouve un air familier avec sa femme. En bégayant d’émotion il dit : « mais vous êtes sa maman, vous êtes
venue la voir, comme elle va être heureuse ».

Lorsque la porte s’ouvre, Yann voit sa femme et ses trois derniers enfants entourés par une belle et grande famille, ils ne se
parlaient plus depuis la naissance de Marek et là en ce soir de Noël ils sont tous à nouveau réunis, chacun a mis du sien et ils ont tous réussis à aplanir les difficultés.

Soudain dans la belle nuit de Noël, un chant s’est élevé repris en chœur par tous, le chant de Marek, celui qui lui a permis de
gagner le cœur d’une vieille dame. Mon beau sapin, roi des forêts…..

La suite vous la connaissez tous, ils sont heureux, les liens se sont renoués et la vie peut suivre son cours même si elle n’est
pas facile ils ont reçu cette nuit le plus beau cadeau que la vie pouvait leur faire, l’Amour des leurs, l’amour des uns et des autres.

 

Eva Joe  décembre 2011

 

 

JOYEUX NOËL A TOUS MES AMIS BLOGUEURS ET A TOUS CEUX QUI VIENDRONT LIRE MON CONTE

14 réponses à La nuit de Noël (fin)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 

eauteur

cooltext167891793251221

La furie de mes mots

 

Ici

mes mots sont en folie 

comme les vagues.

Le temps qui passe