La saga de l’été ( chapitre 2)

A peine arrivé sur Tours il cherche un lieu pour déposer l’enfant qui commence à pleurer, lui avec un bébé se sent fort empoter, il n’a pas l’habitude des enfants il a juste répondu à une demande et ça lui a rapporté pleins d’oseille, mais pour toucher la suite il lui faut accomplir le travail jusqu’au bout. Tout en cherchant un endroit opportun pour déposer le bébé, voilà que l’autre se met à gémir, c’est bien sa veine. Il ne peut lui administrer une autre dose de somnifère mais tout à l’heure il aurait dû mieux lui en donner.

Enfin voici l’hôpital des Enfants de Trousseau, il dépose la petite dans une corbeille à l’entrée, qui n’a pas dû servir  depuis fort longtemps mail il y a pas mal de vas et viens et on ne devrait pas tarder à la trouver. Il part vers l voiture où il a laissé le garçon et le voit larmoyant derrière la fenêtre, il lui dit:

–         Je te ramène vers ta maman !

Maman, maman répète l’enfant comme si ce mot lui était inconnu. Allez ne t’occupe pas de ce morveux, vite direction la route du Mans, il a regardé son plan, il sait qu’il doit tourner à droite après la bifurcation, ah voici la petite route qui serpente dans la campagne, un petit chenin de terre sur la gauche , le voici arrivé, c’est un lieu assez désert, il sort de la voiture et attrape l’enfant sans aucun ménagement, il se débat un tantinet mais l’autre ne s’en laisse pas compter. Il claque la portière et monte les marches, il y a un rituel à exécuter pour que la porte s’ouvre. Il frappe deux coups puis attends et à nouveau frappe trois coups. La porte s’entrebâille et une vieille femme à l’air revêche l’apostrophe:

C’est à cet ‘heure que tu arrives?

–         J’ai eu des ennuis il y avait deux enfants.

–         Deux?

–         Oui lui et une petite fille de 6 mois!

–         Et, elle est où?

–         Je l’ai déposé à Trousseau sur Tours

–         Tu as bien fait. Tiens voici ce que je te dois et tu dois être muet comme une carpe ! Compris?

–         Oui

–         File et oublie jusqu’à cette maison, si on a besoin de toi on t’appellera par la voie habituelle.

Sans se prier il lui remet son paquet encombrant et file rapidement à sa voiture, il a terminé son travail.  Et à côté de lui il a un joli pactole. Alors qu’il va atteindre Tours, son téléphone sonne, il s’arrête prudemment et répond au message. Quand il raccroche il est en rage, il lui faut aller à Trousseau et récupérer la petite fille, il a intérêt que personne ne l’ai trouvé. Il est à peine 5 h il ne doit pas y avoir grand nombre de personnes qui passent. Après il devra se rendre à une autre adresse déposée l’encombrant paquet. Quelle malchance! Pourvu que la gamine n’est pas été retrouvée sinon il va passer un sale quart d’heure. Mais qu’est-ce que c’est que ces ordres et ces contre ordres; c’est bien la dernière fois qu’il accepte un marché pareil. C’est juste l’appât du gain qui l’a attiré.

L’entrée principal de l’hôpital est encombrée par une ambulance, il va donc à pieds chercher son paquet, le voici tout prêt du »Moïse » hélas l’enfant a déjà été retrouvé.  Et, c’est à ce moment-là que son téléphone sonne à nouveau. Au moment où il le sort de sa poche, il entend une voix lui chuchoter à l’oreille:

–         Suivez-nous

Que faire, il est bien obligé d’exécuter les ordres il a un revolver de planter dans le dos. Il avance et s’affaisse derrière les buissons, il est déjà bien loin sinon il aurait entendu ses propos lourds de conséquence: »personne ne doit rester en vie « 

–         Sa voiture s’éloigne avec à son bord un couple et un bébé dans un cosy, il passe sans encombre l’entrée et s’éloigne vers la route du Mans.

 

 

A SUIVRE

 

Pour vous permettre une lecture facile j’ai mis chapitre 2 mais vous vous doutez bien que c’est tout simplement la suite du 1

Commentaires

  1. Pas de problème. J’ai parfaitement suivi.

    J’ai noté que les deux « héros » de ce début, se retrouvent à Tours. Tiens! tiens!
    A la fin, si j’ai bien compris, le kidnappeur se fait descendre?
    Oh! oh! Le suspense s’intensifie!
    Je continue
    😉

Répondre à colettedc Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.