Esquisse de rêve !

 

 

Est-ce une femme  ou une déesse que l’on voit allongé sur ce lit de fortune, à moitié dénudée s’ offrant aux regards inquisiteurs. Vint à passer par là un jeune homme épris de volupté, à ses pieds se posent, et d’un regard langoureux la veille. Puis doucement il passe ses doigts dans la cascade de boucles feu qui auréole le charmant visage avec son  petit nez retroussé et ses taches de rousseur. 

 

 

 

 

Imperceptiblement, elle s’éveille, à sa peau un frisson fait doucement onduler son corps. La nature se tait pensant vivre des heures de gloire. Mais l’homme vivement se lève, rougit car deux yeux vert le foudroient du regard..

Oseras-t-il l’affronter ?  Au moment où il va tourner les talons pour fuir ce regard courroucé, il sent une main de velours se glisser dans la sienne. Il tressaille autant de bonheur que de désirs. Mais il ne faut point lui donner ce qu’elle a l’air de lui quémander.

 

 

Brusquement, elle se lève , à ses pieds tombe sa robe, la voici nue, elle s’enveloppe d’un long voile transparent laissant voir ces doux appâts aux yeux émerveillés de cet homme. En se pavanant comme un paon elle glisse plutôt qu’elle marche et avance sur la plage de sable fin, lâche sa main et à nouveau disparaît à ses yeux dans l’onde claire.

Est-ce un songe ou un vécu il ne sait, lui le berger des montagnes, s’en retourne à ses moutons , pensant à ce regard aux longs cils recourbés, sa bouche de fruit rouge et ses dents bien alignés et si blanches.

Qui est -elle princesse sortie d’un conte enfantin où femme orientale à la grâce féline?  Il ne sait!

Mais ce démon l’a envoûté , il lui faut retourner à la peine, oublier cette femme, il se lève se frotte les yeux et d’un rire cristallin s’éloigne de la plage.

En cet instant la lune cachée sous un nuage sombre apparaît et laisse entrevoir une femme qui, telle une naïade sort de l’eau, nue, grande , sur ses épaules une chevelure rousse, elle avance et se laisse choir sur le sable et, elle s’endort. Sur sa peau d’ambre coule des grains d’or fait de sable doré et de lumière lunaire.

Ainsi s’achève une histoire sans fin, et, pour quelques temps encore l’on voit sur le sable la trace de ses pas…..

 

EvaJoe le samedi 9/03/2013    

©

La première photo est de Maryse Roberge

La deuxième photo est de Céline Excoffon (figures et portraits)

La troisième photo est de blog par Gigi

Commentaires

  1. Vite vite, tournons la plage pour découvrir la suite, joli ton grand écart entre le berger des montagnes et la sirène du bord de mer. Un Adam et rêves justement corrigé par ta plume.
    Bisous Evajoe
    Roger

    1. Bonjour Roger,

      Comme tes jeux de mots sont délicieux et en plus j’aime beaucoup en lire et parfois en faire.

      Qui n’aimerait pas lire une suite, qui aimerait l’écrire? Rire…

      Bon dimanche et bisous

  2. Ma chère EvaJoe,
    Je t’ai retrouvée … :-)) !
    Je découvre ton nouveau blog bercée par le bruit des vagues qui s’échoue sur cette plage où s’est écrit ta belle histoire sans fin …
    Je me prends à rêver en mettant mes pas dans les pas de cette femme et je me laisse guider par le clair de lune .
    Ton message d’introduction est magnifique .
    Merci de ta belle visite et sache que je ne t’oublie pas …
    Je me pose encore un peu .
    A très bientôt .
    Je t’embrasse . [img]http://www.livegalerie.com/Peinture,nu_de_femme_a_la_plage_aux_Iles_de_la_Madeleine,pierre_brault,55873.html[/img]
    Pierre Brault

    1. Bonjour,

      Il faut dire qu’il y avait une rude montée, rire!! pour venir ici…Mon blog me plait et j’apprécie quand il plait aussi à mes visiteurs.

      Je vois que le bruit des vagues avec mon texte t’as conquise.

      Si tu veux tu peux réagir sur mon livre d’or et me dire ce que tu as pensé de mon texte d’introduction, car j’ai bloqué les commentaires ..Ce n’était pas prévu pour en mettre, mais j’ai été dépassé par les amis…

      Nous nous sommes retrouvés n’est-ce pas le principal.

      Reste tout le temps que tu veux.

      Belle journée et à bientôt.

      Gros Bisous

    1. Bonjour Jill Bill,

      Sourire, pour la petite histoire, j’ai écrit mon texte et seulement après j’ai cherché des images qui correspondrait à mon texte et j’ai eu de la chance.

      Bon dimanche et bisous

  3. Bonsoir ma douce evajoe
    Cette histoire sans fin ,n’est pas un mythe et chacune peut s’identifier à cette divine naiade en rêve
    Merci pour ce magnifique texte et pour ce superbe bruit des vagues, moi qui suis une fille de la mer, je me vois allongée sur la plage (abandonnée) lol
    Bonne soirée ma douce amie
    Gros bisous
    Méline

    1. Bonjour Méline,

      En mettant sans fin je peux à la fois écrire une suite ou l’on peut s’imaginer ce que l’on veut..Mais la vie n’est-elle pas un éternel recommencement…

      Je te laisse te ressourcer et je m’en vais sur la pointe des pieds pour ne pas déranger Méline sur cette plage (comme dans la chanson)

      Bon dimanche et bisous

  4. Et en plus les mots et les images sont accompagnés de doux sons océaniques…On s’y croirait, laissons la réalité l’emporter sur le rêve…Bises

    1. Laisse toi porter par le bruit du ressac…Une petite pause dans la journée en se laissant porter par les vagues permet de rêver autant pour le lecteur que pour moi..Je me suis laissée inspirer par des souvenirs, de vagues, rire!!

      Bon dimanche et bisous

  5. Tu sais à l’heure qu’il est je serais malhonnête de te dire que j’ai tout lu ton texte, et puis tu sais que je reviens d’une soirée un peu ennivrante à tous points de vue lol!!! Donc je me suis contentée d’admirer ces belles créatures et surtout de mettre le son pour m’impreigner de l’ambiance!!!
    Toujours un plaisir de venir jusqu’à toi!!!
    Bisous doux.
    Domi.
    correction : imprégner lol!!!

    1. Domi,

      Il faut revenir le lire mon texte…Sourire!!

      Alors après une nuit de repos tes € ont-ils fait des petits, rire!!

      Avec le bruit du ressac on se croit littéralement en bord de l’océan et peut-être que tu t’es prise à rêver d’être ma naïade..

      Merci d’aimer et de venir te baigner à mon blog, sourire.

      Bisous.

      PS: corrige tes fautes, moi j’en vois aussi chez moi, je rage, mais je ne reviens pas sur le texte sauf si c’est horrible

  6. Bonsoir Joëlle

    Je ne suis pas un jeune homme emprunt de volupté, mais à la lecture de tes mots au dessein d’une douce sensualité et les remarquables illustrations, je me suis laissé bercé dans la douceur de ce rêve à l’histoire sans fin…

    Avec tous ces fantasmes troublant que tu as mis dans ma tête, je pars me reposer, le marchand de sable est passé.

    Bisous, douce nuit et bon dimanche

    Le Noctamplume

    1. Bonjour Alain,

      Ah mais la volupté se perdrait-elle? Rire!!

      Si tu savais comme je me suis trouvée interloquée par ces photos, car après avoir écrit mon texte, je me suis prise à rêver à cette femme. Et j’ai eu envie de trouver des photos pour illustrer mon texte.

      Et, surprise ces deux photos de femmes m’ont sauté aux yeux, c’était exactement comme cela que je la voyais. Aussi, j’ai demandé à leurs auteures si elles acceptaient que je puisse mettre leurs oeuvres sur mon blog. Une seule m’a répondue, si l’autre ne veut pas je l’ôterais.

      Quand à la troisième cela coulait de source qu’une plage avec des pas iraient très bien, là par contre j’ai eu l’embarras du choix.Et j’ai jeté mon dévolu sur celle que tu vois..

      Voilà tu sais tout.

      J’espère que ta nuit a été calme et que tu n’as pas revu ma naïade, éclat de rire!

      Gros Bisous Alain et beau dimanche!

  7. Chère Evajoé,
    Je n’ai pas reçu non plus ton avis de parution. Je viens d’aller sur ton “follow” mais apparemment, cela ne marche pas non plus ! D’autre part, quand tu laisses un com chez moi, je devrais pouvoir cliquer sur ton nom pour arriver ici, eh bien, pas du tout, NADA ! Gibee a du boulot ! (rires).
    Quant à ton texte, il est plein d’une belle imagination, comme d’habitude et les illustrations sont très jolies.
    Je rigolais toute seule en pensant que ce berger n’avait plus qu’à aller recompter ses moutons !
    Gros bisous et bon dimanche.

    1. Bonjour Clara,

      Il y a quelques choses qui m’échappent , nous sur apln on y arrive pas et ceux qui sont sur d’autres plate-forme y arrivent..Finalement ce sont les plus mal chaussés…Les APLN… Rire!!

      Pour mon pseudo c’est normal , il faut être déconnecté pour que tu puisses cliquer sur mon pseudo, rire!! J’oublie de le faire!

      Les illustrations sont juste pour donner plus de force mais je ne les ai trouvé qu’une fois mon texte écrit..Pourtant elle colle parfaitement bien…
      J’ai éclaté de rire quand j’ai lu ton humour au sujet du berger, j’imaginais la scène, rire!!

      Bon dimanche à toi aussi et gros bisous

  8. Bonjour EvaJoe, quand le bruit des vagues suscitent l’imaginaire il fait apparaître de bien ensorcelantes visions…Texte et illustrations vont à merveille…Un petit faible pour la rousse au serpent vert…
    Amicalement.

    1. Bonjour Hécate,

      Finalement je ne regrette pas mon bruit de vague car, depuis que je l’ai mis j’ai envie d’écrire de la prose en de petites histoires courtes, et là les vagues m’ont vraiment inspiré…

      Moi aussi j’ai une faiblesse pour ma rousse au serpent, elle colle réellement à mon texte et j’en suis super contente. Quand je l’ai vu j’ai dit à sa créatrice qu’elle allait être comme moi stupéfaire en voyant les deux côte à côte…

      Avec toute mon amitié

  9. J’ai laissé voguer mon imagination aussi, EvaJoe, en lisant ta belle “histoire sans fin” et en ne posant pas un point final sur cette douce rencontre…

    Très agréable écrit et belles illustrations !

    Douce journée et bisous,
    Cathy.

    1. Bonjour Cathy,

      Merci d’avoir apprécié mon texte.

      Sans fin, c’est à la fois pour me laisser la place d’écrire une suite (pas forcément déposé ici) et pour laisser l’imagination de mes lecteurs s’emparé de leur fin ou de leur suite.

      Les illustrations comme je l’ai dit à beaucoup se sont collé à mon texte, comme si elles avaient été dessiné pour moi….

      Bon dimanche et bisous

  10. Oh, mon évajoe, tu réinventes là une vraie …”Manon des sables” !

    Extraordinaire cette réciprocité dans l’émotion et le déroulement …

    T’embrasse…magicienne !

    1. Bonjour Sabine,

      Une Manon des sables comme c’est bien dit….

      Si j’ai donné et je t’ai donné de l’émotion alors j’en suis ravie car je ne sais jamais lorsque j’écris ce genre de texte comment cela sera perçu…

      Mais pour l’instant flotte sur mon blog une douceur et une sensualité à fleur de peau pour tous…

      Bisous ma Sabine

  11. Je ne voulais pas dire “réciprocité” mais “similitude” …………..(mon cerveau déraille ……RIRES !)

  12. Oui, car tout y est ….le berger, la douce folie qui l’empare en la voyant nue, l’âme sauvageonne de cette déesse, sa silhouette, ses traits ……..

    Pagnol est venu te voir, cette nuit, sur ton canal …AVOUE !

    1. Sabine,

      Ne dévoiles pas tout……Mais juste que Pagnol n’est pas mon cousin, rire….

      C’est un autre, sourire!! Sûrement son imagination qui vient me titiller l’esprit en ces nuits de lune rousse…

  13. Bonjour Eva je suis content de te revoir et je te remercie pour ton gentil commentaire qui me fais très plaisir

    Je viens te souhaiter un dimanche chaud dans le cœur, car il semble que le froid ne désire pas nous quitter définitivement, il revient alors que nous ne l’avons pas invité.

    Pour ma part je t’invite à sourire et à profiter de ce dimanche en toute amitié.

    Prends soin de toi, j’aime quand tu vas bien.

    Ton ami Jean Luc qui te fais de gros bisous

  14. Bonjour Evajoe, tu sais, chacun ses outils, toi la plume, moi le sécateur ou l’appareil photo et tout est bien, bravo pour cette belle histoire et je trouve que la 3e photo est très bien illustrée par le bruit des vagues… excellent !
    Bon dimanche, à bientôt Bises de Shuki et merci de ta visite

  15. Bonjour Shuki,

    Oui et je prendrais un appareil photo mais je ne ferais pas d’aussi belles photos, par contre je sais manier les mots plus que le sécateur..Rire!

    Les vagues vont bientôt effacer les traces de pas, mais demain d’autres seront et ainsi va la vie, c’est comme le ressac.

    Doux dimanche ensoleillé

  16. Coucou Eva,

    Effectivement mon adresse mail était erronée et je viens de la rectifier. Un rêve exquis pour ce berger des montagnes. Cette créature dénudée est affriolante. Je deviens aérienne sous tes mots qui me font renaître dans un monde romanesque et féerique. La magie laisse une empreinte dans le sable du temps, ce temple de présence. La beauté pure émoustille les sens. Gros bisous et douce journée. Corinne.

    1. Bonjour Corinne,

      Une plongée directe dans l’Aventure avec un grand A, lorsque je veux donner du rêve , je me lance dans ce genre d’écrits , et , apparemment on m’en redemande. Alors qu’à une certaine époque j’avais peur, rire!! d’effaroucher certains bien pensant, sourire!
      Du reste au vu de ce que tu me dis il n’y a rien de choquant dans mes propos tout au plus de la sensualité. Toi tu emploies aussi affriolante…

      Jolie ta métaphore j’aime beaucoup.

      Belle journée ensoleillée chez moi et bisous

  17. Une naïade enchanteresse et enchantée qui fait frissonner la sève et attise les sens à la perfection… Une oeuvre gorgée de sensualité, de beauté et de magie. Tu m’as envoûtée Evajoe…
    Gros bisous totalement conquis, beau début de semaine
    Cendrine

    1. J’espère Cendrine que tu n’es pas restée sur mon blog à écouter les vagues et le chant des sirènes…Oups, non des mouettes, rire!!

      J’aime donner du rêve, mais envoûté ça je ne pensais pas le réussir c ‘est donc choses faîtes, sourire.

      Bon lundi et bisous

  18. Bonjour Eva

    On prend les mêmes ingrédients, froid, parfois neige ou pluie, vent qui gèle le bout du nez et c’est un début de semaine hivernal.

    Pour tenir le coup et bon moral, un bon café quelques mots d’amitié et un beau sourire.
    Allez le printemps arrive bientôt !

    A part ça, j’espère que tu as passé un beau week end au restau ou en famille, et si comme moi tu es bien enrhumé, un week end bien au chaud à te faire dorloter.

    Je te souhaite d’aller bien ou mieux.
    Passe un lundi tout doux.

    Ton amie Lolli qui ne t’oublie pas.

    1. Bonjour Lolli,

      Le temps de ce lundi après l’orage de cette nuit est mi figue mi raisin, mais un petit soleil a osé montrer le bout de son nez.

      Cela sera une belle journée et c’est ce que je te souhaite..

      Bisous

    1. Hum des tourments doux à supporter je pense…Merci d’aimer mon écrit qui donne du rêve.

      Belle journée de lundi et bisous Thierry.

    1. Merci pour tes gentils compliments Heïdi.

      Je te souhaite une belle journée, je t’envoie mon soleil qui a osé montrer son bout de nez ce matin après l’orage d’hier soir…

      Bisous

  19. Oh des rêves comme ça j’en fais aussi lol
    j’aime bien les traces de pieds sur le sable, comme les coeurs que nous traçons parfois, et que la mer inlassablement s’acharne à effacer, comme si le sort en était jeté….
    Bonne journée

    1. Ah tu rêves aussi…Ouf, tu n’es pas que terre à terre comme tu me l’avais laissé entendre, sourire!!

      Comme les châteaux de sable qui inlassablement sont détruit et pourtant parfois ce sont de véritables forteresses….

      Des coeurs dans le sable..Oui j’ai fait ça aussi….Finalement ce sont sur les arbres que l’on peut mieux les retrouver…

      Bon courage pour ton travail sur les blogs des Uns et des Autres.

      Une bise pour toi, mais sur chaque joue…Rire!!

  20. Bonjour Evajoe, merci beaucoup de ta visite sur Fukushima, c’est gentil d’avoir exprimé tes sentiments… A ce propos, avec mon article, je voulais simplement rappeler le drame vécu il y a deux ans par les Japonais afin que cela ne tombe pas dans l’oubli. Quant au nucléaire, vaste question qu’il ne nous appartient pas de résoudre et dont on pourrait discuter à l’infini… Belle soirée à toi, grosses bises Shuki

    1. Coucou,

      Tu es venue trente secondes trop tôt , je viens de mettre une suite à cette histoire…
      Par rapport à ton article je l’avais bien compris dans ce sens, mais je me suis laissée emporter..Sourire.

      Sans rancune, pensons a Eux …..Et à ceux qui ne sont plus !

      Belle fin d’après midi et gros Bisous

  21. Bonjour

    Bon pied, bon oeil pour ce mardi, et avec le sourire.
    Même si on aimerait mieux être vendredi.
    Bon d’accord on est mardi, ça me déprime.

    J’espère que tu vas bien ce matin et que tu vas bien profiter de ta journée, sauf si tu travailles. Mais il parait que le travail c’est la santé, alors allons-y la fleur au fusil, j’ai un humour aujourd’hui, j’ai pourtant bien dormi 😉

    Comme tu as pris le temps de me lire alors je te laisse toute mon amitié.
    Tiens, en plus quelques belles pensées, n’oublies pas de les arroser hi hi !

    J’ai avalé un clown ce matin !!

    Ton amie Lolli

  22. Bonjour Lolli,

    Pour moi qu’il vente, qu’il pleuve ou qu ‘il neige la vie est toujours pleine de belles choses..Alors n’importe quels jours de la semaine me va aussi.

    Je suis à la retraite et libre de tous mes mouvements..Mais je pends ta pensée, j’ai un beau vase proche de la fenêtre elle aura sa place..

    Belle journée de mardi..Bientôt vendredi, rire!

    Bisous

  23. L’extraordinaire poursuite du berger.

    Oui, c’est sans doute le titre que je mettrais à cette belle histoire qui a tout pour nous tenir en haleine.
    J’ai bien aimé cette suite ( à la place du berger je ferais attention: trop jolies les inconnues…).

    Bravo

    GRAMO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.