Conciliabules

 

Les deux amis qui sont tous les deux en vacance ont pris la décision de se rendre au sommet du Mont Pourris, il faut qu’ils préparent leur équipement, mais auparavant ils font le point sur ce qu’ils ont compris, où plutôt ce qu’ils ont deviné dans ce que leur ami leur a dit.

  • Bastien que t’as dit Guillaume ?
  • En fait pas grands choses, juste qu’il nous fallait veiller sur les deux perles de sa vie et aussi de la troisième qui arrivait.
  • C’est vrai j’avais oublié que sa femme attendait un bébé. J’espère qu’elle n’a pas eu à subir des choses dramatiques lors de son enlèvement.
  • Guillaume veut que dès demain matin elle se rende chez un médecin obstétricien, mais nous allons lui laisser passer un peu de temps avec Mathéo, un de nous deux ira en ville, mais ta mère pourrait prendre un rendez-vous je te donnerais le numéro de téléphone du médecin de Clémentine.
  • Clémentine ne pourrait-elle pas l’emmener ? C’est une femme, elle a approximativement son âge, elle se sentira moins gênée, nous sommes des inconnus pour elle. De plus elle vient d’accoucher elle pourra en discuter ensemble. Elle nourrit la petite ?
  • Oui, mais pour un après-midi elle tirera son lait et Rosine se fera une joie de lui donner le biberon.
  • Mais au fait elle se prénomme comment ta fille ? Rosine m’a dit c’est un secret !
  • Ah ! Pour une fois elle a été obéissante. Elle se nomme Kate !
  • Cela fait anglais !
  • Effectivement, mais c’est un diminutif de Kathleen !
  • Et bien mon vieux c’est ta belle-mère qui va aimer, c’est le nom « de la petite flic » qui est l’héroïne de ses policiers.
  • Je vois que Monsieur est un connaisseur. Mais revenons à nos moutons, voici ce que j’ai appris concernant les événements de Djibouti. Mathéo a été témoin d’une scène devant le Consulat, une femme voilée courait et arrivée devant les grilles qui étaient fermés, a crié à l’aide. Mathéo a vu trois hommes l’emmener de force après lui avoir arraché son voile, la jeune femme n’avait pas de cheveux. Elle a dû apercevoir Mathéo car elle a laissé tomber entre les grilles ou elle était accrochée une clef USB. Mathéo a attendu que la voiture ait disparue pour ouvrir le portillon qui donne dans la cour, il a récupéré la clef, quand il a vu un homme grand, un Djiboutien qui réponds au prénom de Ben arrivé face à lui, il est rentré assez vite et a disparu mais il a eu la présence d’esprit d’emporter la clef après avoir fermé la porte. L’homme l’a appelé mais le gamin était terrorisé et il ne lui a pas répondu, il s’était caché dans les bosquets et quand Guillaume l’a retrouvé il tremblait comme un petit oiseau blessé.
  • Cette clef ou est-elle ?
  • Guillaume ne m’en a rien dit, sauf qu’elle était en lieux surs ;
  • Donc ce n’est pas le gamin qui l’a dans son sac à dos !
  • Quoique ce serait du Guillaume tout craché de mettre l’objet dans un endroit au vu et au su de tout le monde.
  • Il ne nous reste qu’à nous en assurer, j’espère que Guillaume a une bonne raison de rester là-bas ; car s’il détient une clef et que les chasseurs sont déjà en France c’est que c’est du lourd, et pour l’aider il est préférable que nous soyons au courant.
  • Penses-tu que ce soit bien intelligent que nous montions au Mt Pourris ?
  • Il ne faut pas changer nos habitudes, ceux qui observent doivent être convaincu que nous ne doutons de rien. Le jeune que j’ai mis en surveillance rapprochée est ceinture noire de judo, il laissera approcher personne des enfants. Et, dis-moi qui est la jeune femme que tu as mise au service de ta mère ?
  • Tu es curieux, mais je peux à la fois te dire que c’est une tireuse d’élite de la police, reçue première au concours de tirs lors de son examen pour devenir OPJ et c’est ma fiancée, je viens de la présenter à ma mère. Quand tu étais à la tête du GIPN tu aurais aimé l’avoir sous tes ordres.
  • Le montagnard solitaire a enfin trouvé sa perle rare.
  • Pour les enfants c’est une nounou. Les trois l’ont déjà adopté, y compris Mathéo qui avait besoin d’énormément de câlins, elle s’y est prêtée avec grâce et gentillesse.
  • Quand Guillaume nous aura rejoints et que cette sordide histoire sera derrière nous, nous ferons la fête.
  • Une grande fête pour célébrer mon mariage.

Les deux amis se congratulent, ils sont heureux de se retrouver, ensemble ils vont faire du bon boulot, tous les deux savent que si un appel arrivait de là-bas un seul irait ce serait Pierre, il n’a pas de charges de famille et il connait le pays aussi bien que Guillaume voire plus, il était  au 5e régiment interarmes d’outre-mer (5e RIAOM).

 Mais il lui faudrait obtenir le feu vert du Ministère, et là cela dépendrait de la suite des événements. Pour l’instant ils ignoraient qui étaient impliqués et tant qu’ils n’auraient pas mis la main sur cette clef ils s’en tenaient aux faits.

 

A suivre…

 

 

 

Commentaires

  1. Elle est dans la sac de Mathéo ça j’en suis sûr depuis déjà un moment mais, bien sûr tu va toi l’avoir cachée ailleurs hein coquine? Bisoussssss

  2. Ah ! Je crois aussi qu’elle est dans le sac du petit … il me semble l’avoir lu, entre les lignes à un moment donné … qui sait …
    Bon matin de ce samedi EvaJoe et agréable week-end tout entier ! Bises♥

  3. Cette histoire est obscure à souhait. Qui est la femme chauve? Qu’y a-t-il sur cette clef USB? Qui sont ces gros méchants?
    Un sacré suspense que tu sais distillé Evajoe. 🙂
    Gros bisous de bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.