Allégorie

Je crie dans la montagne ton nom

l’écho me renvoie un son

seul le bruissement des arbres me répond

et je sens un silence de plomb.

 

Hagarde je flotte tel la dame blanche

m’égare dans cet amas de branches

j’entends tes cris en avalanche

tes reproches datant de ce dimanche.

 

Tout était si beau entre nous

j’aimais ton souffle sur mes genoux

tu me faisais des câlinous

nous n’avions aucun tabou.

 

Ou est passé mon bel amant

que j’aimais passionnément

j’étais reine et couvertes de diamants.

 

cherches tu ta belle maîtresse

avec qui tu avais de la tendresse

pourtant tu as commis des maladresses.

 

J’ai brisé mes chaînes et m’enfuis

je suis redevenue papillon de nuit

vois à quoi tu es réduis

désormais avec toi je m’ennuie.

 

 

 

 

 

 

Commentaires

  1. Bonjour EvaJoé,
    Alors c’est fini avec ce bel amant, c’est vrai que l’ennui c’est mortel (rires !!!)
    bisous chère amie et profite bien de ta journée, ici elle est ensoleillée.

  2. Coucouuu EvaJoe Papillon de Nuit !!! Sourire
    Un très joli poème une fois de plus… immense sourire
    C’est agréable de terminer cette semaine dans tes jolis mots !!! intense sourire
    Je te souhaite un très doux vendredi ainsi qu’un excellent week-end empli d’Inspiration !!! Sourire
    Bisoudoux EvaJoe Grand-Mère Heureuse !!!
    ***Tincky***

  3. Ha!!! Le pieddestal de l’amant est vite devenue un tombeau d’ennuie, en une semaine c’est un douche écossaise pour ce galant. Ta plume est toujours aussi légère que voyageuse ma chère Eva, un très
    joli texte pour finir cette aventure.
    Bisous de Roger et à bientôt

  4. Bonjour Eva,

    Tu as eu raison d’avoir brisé tes chaînes pour devenir ce superbe papillon libre et heureux d’être. Je te souhaite un agréable week-end Eva. Bravo pour ce joli poème. Bisous. Corinne.

  5. Bonjour ma p’tite poètesse, Non!!!!Grande

    Me voici de retour, j’ai ressuscité et je viens te saluer….

    Ce qui est bien avec toi et qui m’intrigue toujours, c’est que dans tes métaphores, on ne sais jamais si c’est du vécu ou de la romance.

    Si c’est du vécu……Le pauvre!!!!!! Et après tout tant pis pour lui!!!!!!Il avait qu’à être à la hauteur.

    Bisous à toi Eva Joe

    Bon week-end et merci au nom de la communauté

    Le Noctamplume

  6. La tendresse accompagne la vie, si celle qui avait pris visage évoque maintenant l’ennui, vive l’imagination qui va rectifier le tir !
    Je ne me suis jamais essayée à ce genre d’écriture, mais c’est une belle idée.
    Carmen

  7. au moins ce qui est dit est dit, net et précis

    le papillon peut se remettre à bûtiner

    l’ennui c’est la fin de tout

    un beau poème diablement bien exprimé!

    bisous Eva

    désolée mais cette nuit tu as lu les violettes (vous étiez trois), mauvaise programmation, t’étonnes pas de le revoir

    j’ai laissé que celui de mes vingts ans

    bisous et merci

Répondre à Tony Yves Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.